Accueil > Actualité Luxe > De Coco Chanel à Karl Lagerfeld, Symbole du chic à la française

De Coco Chanel à Karl Lagerfeld, Symbole du chic à la française

Née pauvre, elle aura été l’ «ange exterminateur d’un style XIXe siècle» (Paul Morand). Figure emblématique de la mode, elle a marqué son époque par ses lignes de vêtements et ses parfums, mais par-dessus tout par son style très personnel et son désir d’émanciper les femmes des diktats de la mode. 

Coco_Chanel,_1920

Naissance d’une icône 

Une marque mondialement connue, une griffe légendaire… Chanel, l’une des plus grandes dynasties industrielles du siècle dernier.

De la naissance à son évolution en passant par le couturier Karl Lagerfeld et le recours aux stars, la marque « Chanel » reste ancrée dans la monde de la mode et cela n’est pas prêt de se terminer.

L’enfance de Coco et la Fondation de la Maison Chanel 

Gabrielle Bonheur Chanel, dite Coco Chanel voit le jour à Saumur, en Maine-et-Loire, le 19 aout 1883. Son enfance stricte, dénudée d’artifices influencera son style. 

Oprheline à l’âge de 12 ans, elle travaille dès l’âge de 20 ans dans un magasin de confection. 

Quand elle quitte l’orphe­li­nat, Gabrielle tente sa chance comme «cousette» maniant le fil et l’aiguille des jours durant. A ses heures, elle monte aussi sur scène et pousse la chan­son­nette dans des cafés-concerts. Rapi­de­ment, on la surnomme « Coco », d’après l’un de ses titres favo­ris, Qui Qu’a Vu Coco?

Le début d’une légende

coco

Chanel est une maison de Haute Couture, fondée par Gabrielle Chanel. Elle débuta, en ouvrant un magasin de chapeaux à Paris en 1910 au 21 rue Cambon. Le succès est rapidement au rendez-vous, ainsi elle décide d’ouvrir un second magasin à proximité de la Place Vendôme. En 1912, Coco Chanel ouvre une troisième enseigne à Deauville, puis plus tard, à Biarritz. Elle se diversifie donc en se tournant vers la couture et ses créations trouvent leur public auprès d’une clientèle aisée. 

« Une femme sans parfum est une femme sans avenir ». En 1921, Coco lance sa marque de parfum dont elle confie la création à Ernest Beaux. Ce dernier le proposa 5 fragrances et elle choisit la 5e. C’est ainsi qu’est né le Chanel N°5, le parfum le plus célèbre du XXème siècle et le plus vendu au monde quasiment 100 ans après. En 1929, elle décide d’ouvrir sa marque aux accessoires, et le style Chanel s’exporte jusqu’aux Etats-Unis. Le style de Coco Chanel s’inspire et emprunte de nombreux éléments au vestiaire masculin. La jeune femme insuffle également un vent de modernité dans le style de l’époque. En lançant la mode des cheveux courts, elle prend part à la révolution féminine mise en place : elle remplace l’affreux corset par de simples robes (mais jamais au-dessus des genoux) et tailleurs, tout en élégance et en finesse. Elle dévoile ainsi, peu à peu, le corps de la femme. C’est également Coco qui crée l’éternelle petite robe noire, une couleur anciennement réservée au deuil. Vogue, bible de la mode, consi­dère comme «l’uniforme de la femme moderne».

Toujours à contre courant, mais toujours avec style, Mademoiselle Chanel a permis aux femmes de s’émanciper des diktats de la mode, tout en restant des femmes élégantes. 

Le style inventé durant cette décennie sera celui de la sobriété et de la femme libre, moderne et sportive.Cette réussite continue après-guerre avec la rencontre sur les champs de courses des frères Paul et Pierre Wertheimer, des hommes d’affaires et propriétaire de chevaux. Ils vont miser sur Gabrielle Chanel, comme ils l’ont déjà fait sur les cosmétiques Bourgeois ou sur Les Galeries Lafayette.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, la guerre interrompt ses activité, Coco Chanel est contrainte de fuir le pays pour s’exiler en Suisse, laissant derrière elle ses boutiques et ses 4000 ouvrières. Chanel ferme sa maison en 1939 et se consacre uniquement aux parfums. C’est ainsi que pendant 13 ans, la maison Chanel ne fera plus parler d’elle. Ce sera la période de gloire de Christian Dior et de son new-look, en proposant un style totalement contraire à celui prôné par Coco Chanel. 

La consécration 

01_73908440_10

À la fin de la guerre, en 1954, Chanel ouvre à nouveau ses portes. Alors que Dior et son « New look » est en pleine période de gloire, Chanel affirme sa personnalité et son style en lançant la version définitive du sac Chanel matelassé et les ballerines bicolores à bout noir. Malgré un accueil très mitigé et des critiques qui tentent de la « démoder », cette dernière ne se laisse pas abattre. «  La mode se démode, le style jamais » estime Coco. La mode Chanel obéit donc à un concept très simple : entre élégance et simplicité, le style Chanel est à la fois essentiel et très riche. 

Marilyn Monroe devint, presque malgré elle, l’égérie du N°5 un jour de 1954. A un jour­na­liste curieux de savoir ce que portait la pin-up blonde pour dormir, celle-ci répon­dit: «Juste quelques gouttes de N°5». Une célèbre phrase qui devint le plus célèbre des slogans publi­ci­taires.

En 1957, c’est la consécréation, Coco Chanel est récompensée par un Oscar de la mode à Dallas. : elle accède ainsi au statut de créatrice de mode la plus influente du XXème siècle. Copié, plagié, mais jamais égalé, le «style Chanel» est plus qu’une mode, c’est un phénomène. 

Ses vêtements, simples mais justes, sont l’uniforme préféré des femmes modernes, dont Jackie Kennedy, en novembre 1963, dans son tailleur rose taché de sang, sera le symbole fracassé. 

En 1971, Gabrielle Bonheur Chanel disparait. 

Le Règne de Karl Lagerfeld 

1250514221

Actuellement, Karl Lagerfeld est le directeur artistique de la maison haute-couture Chanel, mais ce sont les frères Wetheimer qui la détiennent.

Après la disparition de Coco Chanel, la maison ne peut pas subsister sans designer à sa tête pour être le visage de la marque. Chanel a beaucoup de mal à maintenir sa réputation « enchanteur pour le luxe ». Mais c’est en 1983, que le grand couturier se voit proposer le poste de directeur artistique. Le créateur impose son style tout en respectant l’esprit de Mademoiselle Chanel. C’est donc en véritable génie de la mode, que Karl Lagerfeld dirige la maison Chanel.

En 1987, il crée l’horlogerie Chanel et installe la première maison avenue Montaigne. C’est la naissance de la montre « Première ». En 1993, Karl lance la ligne « Chanel Joaillerie » en hommage à Coco.

Aujourd’hui, grâce à Karl Lagerfeld et à la famille Wertheimer, Chanel est une maison de très grande importance dans l’univers du luxe et une des rares griffes encore indépendante

Chanel Aujourd’hui

Karl-Lagerfeld-a-love-story-with-Chanel2

Dirigée d’une main de fer par Jack Wertheimer, la marque française Chanel se place au second rang des marques de luxe françaises et en 59ème position au niveau mondial. Son activité se repartie en plusieurs secteurs tels que, la haute couture, le prêt à porter, la joaillerie, la parfumerie, les accessoires, les soins de beauté et le maquillage. 

Aujourd’hui le groupe Chanel emploie plus de 3000 personnes en France, et, en dépit de quelques problèmes financiers, reste fidèle à son éthique en proposant un produit d’une qualité irréprochable et en rejetant toute forme de sous-traitance.

Karl Lagerfeld assure dignement la succession de Coco Chanel, et habille les comédiennes les plus en vue, de Paris à Hollywood.

Vidéo : Le Paris de Chanel 


Notez cet article :
De Coco Chanel à Karl Lagerfeld, Symbole du chic à la française 5.00/5 - 4 votes

Auteur : Planete Luxe


Commentaires :

  • Lucien David Langman

     »Lucien, Pour moi, la copie, c’est le succès. Il n’y a pas de succès sans copie et sans imitation ! Mais surtout ne te laisse pas faire Lucien !
    La phrase exacte est celle-ci. Gabrielle Chasnel, dite (Coco Chanel ) me disait cela. Comme trop souvent des âmes mal intentionnée réduise à leurs souhaits la vérité Lucien »




Rejoignez
la communauté
Planete Luxe


+ de 130 000 membres

+ le guide mode offert


Votre pierre préférée ?